English
My cart 0

Product(s) added(s)

No products

0,00 €

Prices are tax included

View Cart Check out

Product successfully added to your shopping cart

Quantity
Total

There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.

Total (tax incl.)
Continue shopping Proceed to checkout
Our site uses cookies to improve your browsing experience.
By continuing, you consent to their use.
close

Philotia

Chez les femmes ménopausées, le tabagisme augmente le risque de perdre des dents suite à des problèmes du parodonte.

Chez les femmes ménopausées, le tabagisme augmente le risque de perdre des dents suite à des problèmes du parodonte.
Selon une nouvelle étude publiée par des chercheurs de l'Université de Buffalo aux Etats-Unis, les femmes ménopausées qui fument courent un risque beaucoup plus élevé de perdre leurs dents que les femmes n’ayant jamais fumé.

Les conséquences du tabagisme sur les risques d’édentation sont connues depuis longtemps.
« Malgré une meilleure hygiène dentaire et des visites plus régulières chez le dentiste, les femmes ménopausées perdent davantage leurs dents que les hommes du même âge » a constaté l’équipe de chercheurs de l'université de Buffalo, qui a étudié 1.106 femmes ménopausées.

 Les participantes ont rempli un questionnaire détaillé portant sur leurs antécédents de tabagisme.  Chaque sujet a également subi un examen dentaire complet et indiqué à l’examinateur les causes de chaque dent perdue. Dans certains cas, le dossier dentaire de la patiente a également été étudié.

Cette étude révèle que les grosses fumeuses  (un paquet par jour pendant 26 ans) étaient 2 fois plus touchées par une perte de dents que les femmes n’ayant jamais fumé. De plus, elles présentaient un risque 6 fois plus élevé de perdre leurs dents suite à une maladie parodontale que les femmes non fumeuses.

 Certaines hypothèses issues d’autres études dans le domaine pourraient expliquer ce constat : la fumée de cigarette serait un accélérateur de la parodontite ; les composants chimiques du tabac favoriseraient la formation de la plaque dentaire et réduiraient l’effet antioxydant de la salive. Enfin, la nicotine diminuerait la densité minérale osseuse et impacterait les facteurs de la minéralisation osseuse.

 « Cette perte de dents est une affection fréquente chez les femmes ménopausées et celle-ci a un impact important sur la prise alimentaire, l’image de soi et la qualité de vie en général. » conclut l’un des chercheurs. « Elles ont maintenant une bonne raison d’arrêter de fumer. »

 

Source: Mai X. et al. Associations between smoking and tooth loss according to the reason for tooth loss The Buffalo OsteoPerio Study. Journal of the American Dental Association, 2013 Mar ; 144(3) : 252-65.

A thorough quality approach and an orderly development including numerous clinical and scientific studies on finished products lead to the development of safe and effective products. Through a narrow range of truly innovative supplements, Laboratoires THE STUM emphasize quality over quantity. All these efforts, recognized by thousands of health professionals, aim to provide appropriate responses to all our customers. We wish you a pleasant visit and discover our products.

Follow us on
Cpanel

Background only applies for Boxed Layout

Please wait...