Français
Mon panier 0

Produit(s) ajouté(s)

Aucun produit

0,00 €

Les prix sont affichés en TTC

Voir le panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total TTC
Continuer mes achats Commander
Notre site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.
En continuant, vous consentez à leur utilisation.
close

Philotia

Favoriser la détoxification de l’organisme pour retrouver tonus et légèreté

Favoriser la détoxification de l’organisme pour retrouver tonus et légèreté

Largement relayé dans les médias, la détox est un sujet très en vogue. Dans cet article nous vous expliquons l'intérêt d'une cure détox et vous donnons quelques astuces pour la réussir.

La détox, c'est quoi ?

Le terme détox, venant du verbe « détoxifier », est souvent galvaudé et associé à tort aux régimes minceurs. Moins drastique que le jeûne, la détox n’a pas pour vocation de faire perdre du poids mais de débarrasser l’organisme des déchets accumulés. Le concept est simple, il s’agit de nettoyer le corps en ouvrant les émonctoires, portes de sortie des toxines.

Le corps possède cinq organes majeurs permettant d’éliminer les déchets de l’organisme : le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons.

Lorsque l’organisme est engorgé, ces organes sont alors trop sollicités, ce qui entraîne une surcharge qui va nuire à leur bon fonctionnement. Il est bon de retrouver un certain équilibre en éliminant tout ce qui est lourd et superflu. Vous pourrez par exemple opter pour une cure dépurative à base de plantes drainantes qui agiront sur les organes émonctoires.

À quel moment opter pour une cure détox ?

Les excès en tout genre vont avoir un impact sur notre organisme, tant au niveau de la fatigue qui se fait sentir, que des déchets métaboliques accumulés par le foie. Pour une action dépurative globale, il est conseillé de faire une cure à chaque changement de saison, tout particulièrement en automne et au printemps.

Aussi, une cure est indiquée dans les cas d’intoxication (alimentaire, tabagique, alcoolique, environnementale), en soutien d’une insuffisance hépatique ou encore lors de la dépose d’amalgames dentaires.

Protéger le foie et stimuler son fonctionnement

Premier centre de détoxification, le foie métabolise les aliments que nous mangeons et les décompose tout en protégeant des effets néfastes de certains composants toxiques. Aussi, il est nécessaire de protéger l’intégrité du foie pour que celui-ci puisse réaliser efficacement ses fonctions de synthèse, de transformation et de stockage1.

La prise de compléments alimentaires participe au maintien du bon fonctionnement métabolique2, à l’augmentation des niveaux de glutathion3 (l’antioxydant principal du foie) et à la stimulation des mécanismes de détoxification du foie4.


Les composés suivant agissent en synergie pour une efficacité maximale :

  • Les microalgues comme la chlorella et la spiruline protègent le foie et éliminent toxines et métaux lourds5. Caractérisée par sa teneur en chlorophylle, la chlorella est connue pour sa capacité à accélérer le nettoyage des intestins. La spiruline est quant à elle riche en polysaccharides et phycocyanines, ce qui lui confère de puissantes activités antivirales et une stimulation du système immunitaire.
  • Les feuilles d’olivier contiennent de l’oleuropéine qui exerce un large éventail d’actions antioxydantes, antibactériennes et antivirales6.
  • Reconnu comme un fortifiant, l’extrait de romarin a la capacité de protéger le foie et l’estomac7. Il est aussi recommandé en cas de grande fatigue. Les flavonoïdes contenus dans le romarin sont de puissants antioxydants. Ils permettent de neutraliser les radicaux libres, sources du stress oxydatif qui contribue à l'apparition de certaines pathologies7.
  • Enfin, la racine du pissenlit présente également un intérêt car elle a la particularité de stimuler la fonction hépatique et biliaire8. Naturellement diurétique, la racine du pissenlit est riche en lactones, en inuline ainsi qu’en vitamines et minéraux.

.

Les effets de la cure sur l’organisme

Comme dans tout processus de détoxification, des phénomènes temporaires peuvent éventuellement survenir en début de cure (nausées, maux de tête, légères éruptions cutanées, …) selon le « degré d’encrassage » de l’organisme et la sensibilité des personnes.

Il est donc généralement conseillé aux personnes sensibles ou hyper-réactives de commencer une détox à la dose minimale pendant 4-5 jours avant d'augmenter progressivement jusqu'à la dose conseillée.

Des aliments à privilégier pour une bonne détox

  • Pendant une période de détox, n’hésitez pas à manger des produits riches en fibres (céréales complètes, légumineuses, fruits et légumes) pour aider vos intestins à se réguler.
  • De façon générale, privilégiez avant tout les plats maison, les fruits et les légumes frais. Dans un même temps, en ce qui concerne les protéines animales, optez plutôt pour des repas légers avec viande maigre (volaille) ou poisson.
  • Boire un verre de jus de citron est une bonne façon de commencer la journée. Ses propriétés diurétiques stimulent l'activité rénale et aide à l'élimination des toxines. Il facilite aussi la digestion et l’hydratation du corps notamment quand il est associé à l’eau chaude.
  • Si vous le pouvez, supprimez (au moins durant le temps de la cure) le café, l’alcool et les jus de fruits à base de concentrés pour de l’eau minérale et des jus de fruits fraichement pressés.


Une cure de détoxification permet ainsi au corps de faire le grand ménage en éliminant le plus possible les résidus qui fatiguent et fragilisent le corps (tabac, alcool, malbouffe etc.).

En clair, la détox a du bon pour le corps mais aussi pour le moral. Elle peut même devenir une façon de vivre, plus saine, grâce à une hygiène de vie qui n’encombre plus le métabolisme d’excès divers.

.

Bibliographie :

1) Marieb E. Anatomie et physiologie humaines. Pearson Education.

2) Gamboa-Gómez CI et al. Plants with potential use on obesity and its complications. EXCLI J. 2015 Jul 9;14:809-31.

3) Schmitt B et al. Effects of N-acetylcysteine, oral glutathione (GSH) and a novel sublingual form of GSH on oxidative stress markers: A comparative crossover study. Redox Biol. 2015 Dec;6:198-205.

4) Wu G et al. Glutathione metabolism and its implications for health. J Nutr. 2004 Mar;134(3):489-92.

5) Madrigal-Santillán E et al. Review of natural products with hepatoprotective effects. World J Gastroenterol. 2014 Oct 28;20(40):14787-804.

6) Ghanbari R et al. Valuable nutrients and functional bioactives in different parts of olive (Olea europaea L.)-a review. Int J Mol Sci. 2012;13(3):3291-340.

7) Al-Sereiti MR et al. Pharmacology of rosemary (Rosmarinus officinalis Linn.) and its therapeutic potentials. Indian J Exp Biol. 1999 Feb;37(2):124-30.

8) Schütz K et al. Taraxacum--a review on its phytochemical and pharmacological profile. J Ethnopharmacol. 2006 Oct 11;107(3):313-23.

Les Laboratoires Le Stum poursuivent le même objectif depuis plus de 35 ans : mettre à la disposition des professionnels de santé et de leurs patients, des compléments alimentaires innovants et performants. Reconnus par des milliers de professionnels de santé, nos produits visent à apporter des réponses adaptées à tous nos clients.

Nous vous souhaitons une agréable visite à la découverte de nos produits.

Follow us on
Cpanel

Background only applies for Boxed Layout

Patientez s'il vous plaît