Français
Mon panier 0

Produit(s) ajouté(s)

Aucun produit

0,00 €

Les prix sont affichés en TTC

Voir le panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total TTC
Continuer mes achats Commander
Notre site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.
En continuant, vous consentez à leur utilisation.
close

Philotia

10 idées reçues autour du cholestérol (sphère cardiovasculaire)

10 idées reçues autour du cholestérol (sphère cardiovasculaire)

Nous revenons sur les idées reçues qui circulent autour du cholestérol et plus largement sur la sphère cardiovasculaire.

1. Le cholestérol est néfaste pour la santé.

FAUX → Le cholestérol est un lipide ou une « graisse » indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Le cholestérol a plusieurs fonctions clés : il contribue à la structure des membranes cellulaires, il aide à la synthèse d’hormones et de vitamines (dont le cortisol, les hormones sexuelles et la vitamine D) et enfin il participe à la formation des sels biliaires favorisant ainsi une bonne digestion.

Le cholestérol est transporté par plusieurs types de lipoprotéines dont le HDL, qu’on appelle le « bon » cholestérol, et le LDL, dit le « mauvais » cholestérol. Si le LDL se retrouve en excès, des plaques graisseuses (athérome) peuvent se former dans les parois des artères.

Dans ce cas précis, c’est l’excès de cholestérol, appelé hypercholestérolémie, qui peut alors devenir un facteur de risque pour la santé cardiovasculaire.



2. Le cholestérol provient totalement de l’alimentation.

FAUX → Le cholestérol est naturellement synthétisé par le foie à 75% et provient de l’alimentation à seulement 25%.



3. Le régime méditerranéen est utile pour aider à réguler le cholestérol.

VRAI → Les principes de la diète méditerranéenne offrent des avantages certains sur le plan cardiovasculaire. Ce régime consiste à consommer principalement des fruits et des légumes verts, des légumes secs (légumineuses) et des céréales complètes, le tout dans le respect de la saisonnalité et de la production locale. Le régime méditerranéen fait ainsi la part belle à l’huile d’olive extra vierge qui est consommée en grande quantité. Cette huile a le mérite d’être riche en antioxydants et en acides gras insaturés.

A l’inverse, la viande est autorisée mais de façon modérée, et il en va de même pour les aliments sucrés.



4. Consommer des œufs, ce n’est pas bon pour le cholestérol.

FAUX → Aucun lien direct n’a été fait entre la consommation d’œufs et un éventuel risque accru de maladies cardiovasculaires chez des personnes en bonne santé. Ce n’est pas parce vous consommez des œufs que votre taux de cholestérol sera plus élevé que la moyenne ou bien que vous serez plus sujet aux maladies cardiovasculaires.

D’après les résultats d’une étude récente publiée dans la revue médicale Heart manger un œuf par jour réduirait même le risque cardiovasculaire chez une personne en bonne santé. Les œufs restent en effet une source intéressante d’acides gras essentiels, de protéines, de minéraux et de vitamines, dont la vitamine B12, connue pour le bon fonctionnement cardiovasculaire.



5. Il faut supprimer toutes les matières grasses pour faire baisser son taux de cholestérol.

FAUX → Une alimentation trop riche en acides gras « saturés » (les mauvaises graisses) va effectivement avoir tendance à augmenter le LDL-cholestérol (mauvais cholestérol). On les retrouve dans les aliments d’origine animale (comme les viandes, les œufs, les produits laitiers : beurre, fromage) et également les viennoiseries, les biscuits ou les plats cuisinés qui sont à éviter.

En revanche, il serait dommage d’exclure de son alimentation les acides gras « insaturés » (les bonnes graisses) car ils permettent justement de faire baisser le LDL-cholestérol. On peut notamment les retrouver dans les huiles végétales, les poissons gras, les oléagineux, etc.



6. Un lien peut être fait entre le poids d’une personne et son taux de cholestérol.

FAUX → Le surpoids favorise l’hypercholestérolémie, c’est un fait. Cependant, les personnes minces peuvent tout aussi bien être touchées par l’excès de cholestérol. En effet, certaines personnes ont des facteurs génétiques héréditaires qui favorisent un taux élevé de cholestérol.



7. Les accidents cardiovasculaires ne touchent que les hommes.

FAUX → Les hommes ne sont pas les seuls concernés. En 2018, les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité chez les femmes en France et la 2ème chez les hommes. De plus, selon la Fédération Française de Cardiologie (FFC), sur 147 000 français qui décèdent chaque année d’une maladie cardiovasculaire, 54% sont des femmes.

Pour autant, les accidents cardiovasculaires sont souvent sous-estimés chez les femmes et les symptômes diffèrent de ceux des hommes. De ce fait, un contrôle médical régulier (contrôle de la tension et bilan sanguin) et un dépistage systématique à l’approche de la ménopause, pourraient être bénéfiques en termes de prévention, au même titre que le dépistage du cancer du sein.



8. Le cholestérol est le seul facteur de risque cardiovasculaire.

FAUX L’excès de cholestérol n’est pas le seul facteur de risque cardiovasculaire.

Outre l’âge, le sexe et les antécédents familiaux, nous pouvons citer :

  • Le tabagisme
  • L’hypertension artérielle (une pression artérielle trop élevée)
  • L’obésité et le surpoids
  • L’hypercholestérolémie (un excès de cholestérol dans le sang)
  • Un taux trop bas de HDL-cholestérol
  • Le diabète (un excès de sucre dans le sang)
  • La pollution de l’air

Certains facteurs de risque sont liés à l’environnement : le stress, la sédentarité, une mauvaise hygiène de vie, etc. Il y a une potentialisation des facteurs de risque, ce qui débouche sur le développement d’une pathologie cardiovasculaire.



9. Je ne ressens aucun symptôme donc mon taux de cholestérol doit être bon.

FAUX → Beaucoup de personnes ont des taux de cholestérol et de triglycérides élevés sans le savoir car il s’agit d’un phénomène silencieux, sans symptôme apparent. Seul un bilan sanguin permet de connaitre précisément les valeurs des lipides présents dans le sang (cholestérol total, LDL, HDL et triglycérides).

Un contrôle médical régulier (contrôle de la tension, bilan sanguin) est fortement conseillé dès 40 ans (voire plus tôt en cas d’antécédents), afin de suivre de près les indicateurs de la santé cardiovasculaire et maintenir un bon équilibre lipidique.



10. Il existe des solutions naturelles pour agir sur le cholestérol.

VRAI → Il est possible d’utiliser des produits naturels pour aider à diminuer le cholestérol.

  • La levure de riz rouge est issue d'un champignon microscopique et est riche en monacoline K, proche des statines (médicaments prescrits pour diminuer le cholestérol). Comme les statines, elle peut entraîner des effets secondaires (douleurs musculaires, fatigue, etc.)
  • Les phytostérols sont des composés naturellement présents dans certains végétaux (céréales, fruits frais et oléagineux). Leurs structures sont proches de celle du cholestérol, ainsi ils rentrent en compétition avec le cholestérol lors de son absorption par l’organisme au niveau intestinal. Cependant, une prise trop importante de phytostérols peut diminuer l’absorption de vitamines liposolubles ainsi que celle de substances antioxydantes comme le bêta-carotène ou le lycopène.
  • Des extraits végétaux tels que l’olivier ou la bergamote ont montré leur intérêt dans l’aide au contrôle des taux de cholestérol.
LIPATIONE est une nouvelle formule inédite qui associe un extrait hautement assimilable de bergamote, un extrait spécifique de feuilles d’olivier et des vitamines B9 et B12. L’extrait de feuilles d’olivier contribue au fonctionnement normal du système cardiovasculaire et à protéger les lipides sanguins contre le stress oxydatif. Les vitamines B9 et B12 contribuent au métabolisme normal de l’homocystéine. Cet acide aminé soufré est un indicateur de la santé cardiovasculaire.

Pour rappel, en cas d’excès de cholestérol, il est primordial de privilégier une alimentation saine et de pratiquer une activité physique régulière. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé sur l’intérêt d’un traitement anti-cholestérol.




26/07/18

Les Laboratoires Le Stum poursuivent le même objectif depuis plus de 30 ans : mettre à la disposition des professionnels de santé et de leurs patients, des compléments alimentaires innovants et performants. Reconnus par des milliers de professionnels de santé, nos produits visent à apporter des réponses adaptées à tous nos clients.

Nous vous souhaitons une agréable visite à la découverte de nos produits.

Follow us on
Cpanel

Background only applies for Boxed Layout

Patientez s'il vous plaît