Français
Mon panier 0

Produit(s) ajouté(s)

Aucun produit

0,00 €

Les prix sont affichés en TTC

Voir le panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total TTC
Continuer mes achats Commander
Notre site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.
En continuant, vous consentez à leur utilisation.
close

Philotia

Femmes ménopausées : le tabagisme augmente le risque de perdre des dents suite à des problèmes du parodonte

Femmes ménopausées : le tabagisme augmente le risque de perdre des dents suite à des problèmes du parodonte
Selon une nouvelle étude publiée par des chercheurs de l'Université de Buffalo aux Etats-Unis, les femmes ménopausées qui fument courent un risque beaucoup plus élevé de perdre leurs dents que les femmes n’ayant jamais fumé.

Les conséquences du tabagisme sur les risques d’édentation sont connues depuis longtemps.
« Malgré une meilleure hygiène dentaire et des visites plus régulières chez le dentiste, les femmes ménopausées perdent davantage leurs dents que les hommes du même âge » a constaté l’équipe de chercheurs de l'université de Buffalo, qui a étudié 1.106 femmes ménopausées.

 Les participantes ont rempli un questionnaire détaillé portant sur leurs antécédents de tabagisme.  Chaque sujet a également subi un examen dentaire complet et indiqué à l’examinateur les causes de chaque dent perdue. Dans certains cas, le dossier dentaire de la patiente a également été étudié.

Cette étude révèle que les grosses fumeuses  (un paquet par jour pendant 26 ans) étaient 2 fois plus touchées par une perte de dents que les femmes n’ayant jamais fumé. De plus, elles présentaient un risque 6 fois plus élevé de perdre leurs dents suite à une maladie parodontale que les femmes non fumeuses.

 Certaines hypothèses issues d’autres études dans le domaine pourraient expliquer ce constat : la fumée de cigarette serait un accélérateur de la parodontite ; les composants chimiques du tabac favoriseraient la formation de la plaque dentaire et réduiraient l’effet antioxydant de la salive. Enfin, la nicotine diminuerait la densité minérale osseuse et impacterait les facteurs de la minéralisation osseuse.

 « Cette perte de dents est une affection fréquente chez les femmes ménopausées et celle-ci a un impact important sur la prise alimentaire, l’image de soi et la qualité de vie en général. » conclut l’un des chercheurs. « Elles ont maintenant une bonne raison d’arrêter de fumer. »

 

Source: Mai X. et al. Associations between smoking and tooth loss according to the reason for tooth loss The Buffalo OsteoPerio Study. Journal of the American Dental Association, 2013 Mar ; 144(3) : 252-65.

Les Laboratoires Le Stum poursuivent le même objectif depuis plus de 35 ans : mettre à la disposition des professionnels de santé et de leurs patients, des compléments alimentaires innovants et performants. Reconnus par des milliers de professionnels de santé, nos produits visent à apporter des réponses adaptées à tous nos clients.

Nous vous souhaitons une agréable visite à la découverte de nos produits.

Follow us on
Cpanel

Background only applies for Boxed Layout

Patientez s'il vous plaît