Français
Mon panier 0

Produit(s) ajouté(s)

Aucun produit

0,00 €

Les prix sont affichés en TTC

Voir le panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total TTC
Continuer mes achats Commander
Notre site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.
En continuant, vous consentez à leur utilisation.
close

Philotia

3 millions d’actifs à la limite du « burnout » en France

3 millions d’actifs à la limite du « burnout » en France
De plus en plus de salariés seraient visiblement en situation de détresse psychique. En effet, selon une étude du cabinet Technologia, 3 millions d’actifs français présentent un risque élevé de faire un « burnout » ou syndrome d’épuisement professionnel.

Le « burnout » est défini par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail » d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Selon le sondage Technologia menée auprès de 1000 actifs, ce syndrome est particulièrement élevé chez les agriculteurs (23,5%), les artisans, commerçants et chefs d'entreprise (19,7%) et les cadres (19%). Si le taux de cadres et professions intellectuelles supérieurs n'est pas le plus élevé, ils restent néanmoins les plus nombreux, avec plus de 680.000 personnes possiblement concernées.

Ce mal bien connu au Japon sous le nom de « karoshi », ou littéralement « mort par surmenage », y est reconnu comme maladie professionnelle depuis les années 70.

En France, le « burnout » n’est actuellement pas reconnu comme une maladie liée au travail. En effet, il faudrait pour cela que la maladie justifie une incapacité permanente de plus de 25% et qu’un lien « direct et essentiel » avec l’activité professionnelle soit mis en évidence. Ainsi, seuls une dizaine de cas sont reconnus chaque année, bien loin de la réalité du « burnout ».

Le cabinet lance donc un appel pour la reconnaissance par la Sécurité sociale du « burnout » via la création de trois nouveaux tableaux de maladies professionnelles : la dépression d'épuisement, l’état de stress répété conduisant à une situation traumatique et le trouble d’anxiété généralisée.

 

Source :

Etude du cabinet Technologia réalisée en ligne du 30 juillet au 20 août 2013 auprès d’un échantillon de 1000 individus représentatifs de la population active occupée française.

Les Laboratoires Le Stum poursuivent le même objectif depuis plus de 35 ans : mettre à la disposition des professionnels de santé et de leurs patients, des compléments alimentaires innovants et performants. Reconnus par des milliers de professionnels de santé, nos produits visent à apporter des réponses adaptées à tous nos clients.

Nous vous souhaitons une agréable visite à la découverte de nos produits.

Follow us on
Cpanel

Background only applies for Boxed Layout

Patientez s'il vous plaît